GMTW


"crossover - 2017"

"ghostproject - Nida (Lt) #TOUTVABIEN, 2015" avr.2016 - éditionsPATHS (projet/publication en cours)

"nofuture - camo-pattern" jan.2016 (lancement de NOFUTURE#0, publication)

"camo-pattern" oct.2015 (exposition collective TURN, le Lieu Minuscule, Reims)




"city-scan" série de 4 cartes postales Mai.2015
exposition collective - Maison Folie Moulins, Lille (Mai, Juillet 2015)
Avec la classe de CM1 école élémentaire Duruy, Moulins (Lille 59, Fr), je voulais faire ce que j’ai l’habitude de faire pour découvrir une zone que je ne connais pas : déambuler dans la rue, me promener, prendre des photos. Ils ont fait l’itinéraire et ont produit la matière photographique que j’ai ensuite exploité.
Le projet consistait à travailler sur le quartier et sur les espaces publiques.
Editer ensuite des cartes postales pour pouvoir ainsi recréer un lien physique, palpable avec les proches.
Cette horizon installée, forcée, souligne les réminiscences des promenades, comme un songe réorganisé.
La transparence crée la zone de tension, et participe à un espace imaginaire, une zone fantasmée.


"Piatra Neamt" dec.2014
(reloaded#3, exposition collective 23.03 - ESPE, Reims (Janvier, Février 2015)
Dans la lignée du travail autour de la correspondance et du voyage (DBS5 et golden leak), la carte postale "Piatra Neamt" est éditée pour l'exposition. Facsimilé d'une des cartes postales envoyées à mon entourage, le motif graphique dupliqué sur la pièce TARP y est imprimé en vernis sélectif. Ce motif court du recto au verso, dans son ensemble "un".

"golden leak" mai.2014
(cartes postales détournées)
Graphisme monochromique développé sur ordinateur, sa duplication se fait grâce à une imprimante et seuls les tracés y sont imprimés (mosaïque/zones imprimables).
Les zones sont alors remplies à l'aide de deux feutres (3 mines -fine/moyenne /biseautée-) achetés sur place.
La mosaïque est formée à l'aide de 20 cartes postales achetées pendant mon séjour (11,8cm x 16,9cm).
En travaillant sur l'idée d'image morcelée, je crée l'histoire commune entre destinataires, expérience de l'ailleurs et liens immuables malgré la distance, balayant l'idée reçue... loin des yeux, loin du cœur !, mais installe aussi la fragilité des jonctions et ses imperfections...
(Projet initié lors de ma résidence en Roumanie (DBS5), je réitère ce travail de correspondance avec mon entourage).